La distribution de la presse est une activité régulée qui garantit l’accès à une presse libre, indépendante et pluraliste.

Une activité régulée

L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) est l’autorité administrative indépendante chargée de réguler les communications électroniques et postales et la distribution de la presse en France

Au sein du Ministère de la Culture, la Direction générale des médias et des industries culturelles définit, met en œuvre et évalue la politique de l’État en faveur du développement et du pluralisme des médias.

La commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) est chargée entre autres de délivrer un avis relatif au bénéfice du régime économique de la presse (tarifs postaux et fiscaux privilégiés) des publications.

Une activité légiférée

La presse et sa distribution sont encadrées par des textes de loi :
Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse
Loi 2 avril 1947 relative au statut des entreprises de groupage et de distribution des journaux et publications périodiques (dite « loi Bichet »)
Loi du 18 octobre 2019 relative à la modernisation de la distribution de la presse

Une activité certifiée

L’ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias) a pour mission d’être le tiers certificateur des médias. L’ACPM contrôle, certifie et donne de la valeur aux chiffres de la presse.

Acteur majeur de la distribution de la presse, France Messagerie contribue aux consultations de l’Arcep sur l’avenir du secteur.

France Messagerie distribue les titres des éditeurs membres de coopératives

Coopérative de Distribution des Quotidiens (CDQ)

Coopérative de la Presse Magazine (CPM)

Coopérative des Magazines (Coop M )